Pourquoi vous rejetez les «bons gars» (ou les «bonnes filles»)

Avez-vous l’impression d’être toujours attirée par les hommes qui ne s’intéressent pas à vous et d’attirer des hommes qui ne vous intéressent pas (et vice versa pour les hommes)?

Il vous court après, vous courez après l’autre et lui, en préfère une autre. Ça vous semble familier? C’est un pattern très fréquent dans les relations amoureuses. Mais quelle est donc l’origine de ce phénomène étrange et exaspérant?

C’est ce que je vous révèle aujourd’hui, au Cœur Show.

Avez-vous l’impression d’être toujours attirée par les hommes qui ne s’intéressent pas à vous et d’attirer des hommes qui ne vous intéressent pas (et vice versa pour les hommes)? Avez-vous l’impression d’être victime d’un mauvais sort qu’une méchante sorcière vous aurait jeté lorsque vous étiez dans votre berceau?

Peut-être avez-vous eu 2 ou 3 rendez-vous avec quelqu’un de bien en espérant un revirement de situation mais cette force étrange qui crée une répulsion en vous a fini par prendre le dessus? Ceci est un phénomène très courant dans les relations amoureuses. Vous désirez constamment ceux ou celles que vous ne pouvez pas avoir et rejetez ceux qui veulent de vous, peu importe s’il sont très bien en apparence. Pourquoi?

La raison se trouve dans votre ombre amoureuse. Votre ombre n’est pas quelque chose de sinistre ou mauvais mais plutôt simplement des parties de vous-même que vous avez choisi de réprimer, ignorer ou nier parce qu’elles sont trop douloureuses ou inconfortables à regarder consciemment. Ce que nous faisons avec ces parties de nous-même que nous avons rejeté est un phénomène qui s’appelle projection; tout ce que nous ne voulons pas voir de nous-même, bon ou mauvais, nous le voyons chez les autres, nous le projetons sur eux.

Lorsque vous vous sentez attiré ou obsédée par quelqu’un, vous êtes simplement en train de projeter sur eux les bonnes qualités que vous refusez de voir en vous. Lorsqu’ils vous rejettent, cela confirme votre croyance inconsciente de ne pas être digne d’amour et vous les pourchassez car ça correspond à votre conditionnement de ne pas vous accepter vous-même. Votre ego se sent en sécurité de reproduire ce pattern car il est familier et donc confortable.

Lorsque quelqu’un est attiré ou obsédé par vous et que vous ne vous acceptez pas totalement, leurs avances vous paraissent repoussantes. De la même façon que vous niez votre amour-propre, vous projetez ce manque sur l’autre en le voyant ainsi sans valeur. Le rejet se fait donc automatiquement, dans la même dynamique que mentionnée plus tôt.

Rationnellement, vous trouverez toutes sortes de raisons pourquoi vous n’êtes pas attirée par cette personne mais la vérité est que vous avez vu en elle une partie de vous-même que vous ne voulez pas regarder. Et ça vous est insupportable.

Ceci est le pouvoir de l’ombre. Vous avez l’impression que vous voyez vraiment ce défaut dans l’autre personne mais en réalité, c’est un aspect de vous-même que vous voyez, que vous projetez sur elle. C’est de ce phénomène que l’on parle lorsqu’on dit que les autres nous miroitent ce qui se cache à l’intérieur de nous-même.

Donc, si par exemple une personne porte un masque amoureux qui démontre de la confiance en soi, son contraire, l’insécurité, se cache dans son ombre amoureuse. L’ombre contient l’opposé des qualités que nous choisissons de montrer aux sexe opposé. Cette personne sera très vraisemblablement répugnée par une personne qui démontre de l’insécurité durant un rendez-vous, non pas parce que c’est quelque chose de reprochable en soi, mais plutôt parce que c’est quelque chose que cette personne juge durement chez elle. Ce que vous jugez durement chez les autres est la même chose que ce que vous jugez durement chez vous-même. Et il y a aussi de très grandes chances que cette personne insécure projette la confiance en soi sur cette personne en apparence confiante. Ce rendez-vous est voué à l’échec, peu importe toutes les qualités incroyables que la personne insécure peu avoir, peu importe si cette personne est belle, intelligente, gentille, attentionné et drôle, c’est fichu.

La seule façon de sortir de ce pattern d’éternelle projection mutuelle, est de faire face à votre ombre amoureuse. C’est un procédé qui demande l’assitance d’une personne qualifiée, d’une coach qui peut vous guider. Mais il y a quelque chose que vous pouvez commencer à faire tout de suite par vous-même: faites une réflexion sur les choses que vous admirez ou dédaignez chez le sexe opposé, ce qui déclanche une réaction émotive forte chez vous. Vous pouvez les répartir dans deux colonnes, une pour le positif et l’autre pour le négatif. Ces jugements que vous portez sur les autres limitent votre façon d’être dans vos interactions avec les autres et vous gardent prisonnière ou prisonnier de votre esprit.

Maintenant, j’aimerais vraiment savoir ce que vous pensez de tout ça. Avez-vous eu des révélations intéressantes durant cette vidéo? SVP laissez un commentaire ci-dessous si vous avez envie de vous joindre à la conversation.

Merci à l’avance de regarder, partager et de répandre l’information à ceux et celles qui pourraient en bénéficier.

De tout coeur,

Hélène Dion

SVP partagez vos commentaires et réflexions...